Rapport de l'assemblée générale 13 mai 2006

Introduction

L’assemblée générale a eu lieu à Charleroi.  Mr Luigi Raone, le responsable de la région de Charleroi nous souhaite les bienvenues.  La région de Charleroi veut profiter de l’occasion pour fêter avec tout le monde le dixième anniversaire du bulletin des Amis de Cuba à Charleroi.

Résumé de 2005

Mark préside l’assemblée générale et il commence par des excuses.  Un petit problème technique nous empêche de voir la présentation Power Point faite pour l’occasion.  Ensuite il nous propose de laisser voter tous les membres adhérents et effectifs au lieu de nous limiter aux membres effectifs.  En ce qui concerne les rapports des activités, il n’y a pas grand-chose à dire car chaque région a déjà fait sa propre assemblée générale, mais donc régionale.

Un aperçu des points positifs et négatifs dans le courant de l’année passé nous est donné. 
Les points positifs sont les suivants : 

Les points négatifs par contre:


Débat avec la salle

Mark demande s’il y a des remarques sur ce qui a été dit ou même en général.

Paul Evrard prend la parole et souligne que la qualité du Cuba Sí n’est pas uniquement son mérite.  L’avantage dont il profite est le temps qu’il peut y dédier et les moyens modernes qui existent actuellement.  Il insiste surtout sur le fait que les gens qui ont réalisé le Cuba Sí avant lui doivent recevoir beaucoup plus de mérite vu qu’ils ne disposaient pas de la technique moderne et car ce n’est pas facile !

Anne veut surtout accentuer l’importance de la collaboration avec les organisations qui s’occupent du Venezuela.

Patricia Rillaers ajoute au discours de Mark qu’il est dommage que Jos Tummers, qui avait déjà réalisé beaucoup au niveau du site web a été congédié sans qu’une alternative valable soit créée.  Elle veut également demander pourquoi les Amis de Cuba n’ont pas encore écrit un article ou ils mettent en valeur l’appui que Cuba a offert aux enfants atteint par Tchernobyl ? 

Paul Evrard répond sur les remarques de Patricia en s’excusant pour le mal entendu qui s’est produit vue qu’en parlant du Cuba Sí il n’a pas évoqué le site web, ce qui était cependant le but de l’analyse faite.  En ce qui concerne l’article il avoue que des tas de tentatives ont été faites mais en vain.  Il y a même eu un accord avec un jeune journaliste qui voulait faire un reportage sur le projet Tarara, mais le consentement supérieur n’a pas eu lieu.

Mark voudrait aussi donner son avis sur l’exposé de Patricia.  Il est d’accord avec Pablo sur l’article mais il y ajoute que dans la presse locale il y a eu des articles et même un reportage télévisé.  Il persévère sur le fait que personne n’a exclus Jos du site web, mais que c’est bien lui qui est parti.

Erwin Wils n’est pas d’accord avec la façon dont on décrit le départ de Jos, mais il précise qu’avant tout il n’assiste pas à l’assemblée générale pour se disputer mais que Jos n’a pas abandonné le projet sans plus.

Eddy Raets voudrait savoir ce qui reste de la tâche qui lui a été désigné comme coordinateur de projets.  A plusieurs reprises il a essayé de savoir ce qui se passait dans l’autre région mais il y a eu que la région de Gant qui a répondu.

Mark avoue qu’Eddy a raison, il n’y a pas eu de collaboration à ce niveau.

Michel explique qu’il pensait qu’il fallait faire une fiche des projets en cours pour mettre sur le site web.

Linda De Neef ne se souvient pas d’avoir reçu un courriel à ce sujet.

Gilbert de la région de Charleroi demande si on ne pourrait pas transmettre les activités de chaque régionale ainsi que les rapports des activités.  Il serait intéressant savoir ce qu’il se passe dans les autres régions.

An demande si l’association fait quelque chose pour l’anniversaire de Castro.  Plusieurs points de vue sont émis.  Mark propose parler de ce sujet sur le prochain conseil administratif.

Le rapport financier

Mark explique que le bilan doit être remis au Tribunal de commerce. Il est dommage que nous ne puissions pas suivre sur la projection prévue en power point, mais il nous expliquera oralement tous les mouvements qu’il y a eu.  Les règles comptables font que toute l’année n’est pas repris dans le rapport,  presque tout le mois de décembre manque dans le total officiel du rapport financier car ce mois est représenté sur le premier extrait de compte de 2006.  Cependant décembre 2005 était un mois important, il y a eu beaucoup d’activité ce qui donne un aperçu assez différent sur les comptes.  Pour cette raison décembre a été ajouté en bas au bilan afin de donner une idée plus réaliste du bilan. Mark donne un peu d’explication sur les différents postes comptables. Les comptes comptables qui apparaissent sur notre bilan sont les postes comptables légitimes et obligatoires dans chaque comptabilité.  8000 euro ont été mis sur un compte d’épargne qui nous fournira des intérêts en 2006.  Sous « activités » nous retrouvons l’achat de t-shirts et pins (dépenses) et la vente de ceux-ci aux régionales.  Les affiches du Ché ont été achetées en 2006 et ne sont par conséquence pas reprises dans le poste comptable de 2005.  Le renouvellement des membres se font surtout pendant les mois de décembre, janvier et février, ce qui nous fait bien des bénéfices le dernier mois de l’année.  Le poste comptable « projets » a baissé du aux 2000 euros déduit pour le paiement des containeurs pour le projet de Gant.  « Subventions » contient une  contribution de la région de Gant.
“Imprimés” contient les Cuba Sí. Ce poste comptable est assez bas vu qu’en décembre on a payé un Cuba Sí qui n’y est pas repris.  Il manque également un paiement d’une édition que Mark a payé de son propre compte bancaire et qui après lui a été rendu par Erwin du compte de la région d’Anvers.  Cette somme a été régler dans le total entre la région d’Anvers et national au mois de décembre, et dont le détail est repris en détail dans le rapport du conseil d’administration de décembre. « Frais de Port » comporte l’envoi du Cuba Sí ainsi que l’envoi des invitations de l’Assemblée Général. Dans le poste comptable  « Frais de représentation »  est encore une partie du paiement de l’Encuentro 2004 inclus vue qu’une partie a été payée en 2005.
Les “frais de secrétariat” comportent les frais pour le site web et internet.
Le poste « loyer » est vide.  Un financement alternatif est utilisé pour payer le loyer de la bibliothèque, ce qui fait qu’il n’y a pas de frais pour le bilan des Amis de Cuba.
Le bilan final nous donne 10700 euros à la fin de l’année.

Patricia demande si il n’y pas une règle qui requiert que quelqu’un vérifie toute la comptabilité.  Mark lui répond que c’était le prochain pas, demander un volontaire pour vérifier toute la comptabilité.  Les volontaires ne peuvent pas appartenir au conseil d’administration.  Erik Wils est candidat.

Election des membres du conseil d’administration de 2006

On passe à l’élection des nouveaux membres du conseil d’administration pour 2006.  Les régions ont présentés leur candidats, chaque région a droit à un certain nombre de député selon la quantité de membres dont dispose la région.  Tout le monde est élu.  Les membres élus sont : Johan Van Geyt, Luk De Cooman, Alexandra Dirckx, Patricia Rillaers, Erwin Wils, Eddy Raats, Carla Ronzani, Luigi Raone, Guy Hackin, Mark Lamotte, Jaak Perquy, Elly Van Goethem, Michel Vanhoorne, Johnny Goethals, Miek Decaluwé et Lucien Gosset.

Ambassade cubaine

Notre Assemblée Générale est couronné par un exposé de Mme Vilma Reyes, conseiller politique, qui nous donne un bel aperçu sur la collaboration qui existe entre le Cuba et la Belgique.  Plusieurs projets existent et en général les relations bilatérales sont en bonne voie.