Sommet de l'ALBA: adoptés projets Grande-Nation

La Havane, 30.04.07 (ACN) La Vè Sommet de l'Alternative bolivarienne des peuples de l'Amérique (ALBA) lors de sa deuxième et dernière journée de travail a adopté les lignes stratégiques d'action et les projets Grande-Nation dans différents domaines.

L'idée c'est de nous engager et de commencer à travailler, et de faire réalité tout ce dont nous nous proposons, coûte que coûte, dans en brief délai,- a précisé le président Hugo Chávez losrqu'il faisait connaître le texte approuvé et sanctionné lors de la clôture de la rencontre.

Le premier des dénommés « Projets ALBA »  approuvés par le sommet concerne le domaine de l'éducation et comprend  des plans en vue de l'alphabétisation de la population de tous les pays membres de l'ALBA et d'autres pays non membres, ainsi que la formation universitaire et le travail productif.

Dans un autre projet  figure le thème de la culture ainsi que de la création d'un fonds culturel de l'ALBA afin d'en assurer le développement de celui qui existe déjà entre le Vénézuéla et Cuba, tout comme l'ouverture des Maisons de la culture de l'ALBA dans la capitale de chaque pays membre.

Le troisième projet s'appelle ALBA-Commerce juste et prévoit la création des entreprises pour des fournitures industrielles et pour les importations et les exportations, ainsi que la création  des réseaux de magasins et stockage pour la commercialisation des produits.

Cette même initiative prévoit la mise en oeuvre des Foires internationales  dans le cadre de l'ALBA ainsi que la mise en marche d'un centre de dessin et de projets de recherche en vue d'améliorer les capacités de production.

L'autre projet dénommé ALBA-Financier, prévoit la création d'un fonds économique de coopération pour des investissements productifs, dont Chávez a annoncé la contribution du Vénézuéla, à savoir de l'ordre de 250 millions de dollars, ce fonds étant ouvert à toute contribution de la part des autres États membres de ce jeune groupe régional.

Des autres projets abordent les thèmes de l'alimentation, des télécommunications, du transport aérien, maritime et terrestre. Également ont été approuvés des Projets-ALBA se penchant sur la santé, le tourisme, la minerie, l'industrie,l'environnement et l'énergie.

Concernant l'énergie Chávez a proposé un accord améliorant les conditions des accords déjà existents entre les pays membres de l'ALBA plus Haïti.

Cela signifie que le Vénézuéla devra satisfaire aux besoins de pétrole  et pendra en charge le financement du 50% de la facture. Du reste, une moitié serait payée dans des conditions avantageuses et l'autre moitié serait affectée à un fonds de l'ALBA.

Dans ce sens il a proposé  la signature d'un accord qui comprenne la prospection, l'extraction et le raffinement  du pétrole parallèlement à la construction d'un gazoduc à travers des îles des Caraïbes jusqu'à Cuba et la Jamaïque et de développer l'utilisation des énergies éolienne, hydraulique et solaire.

La réunion a convenu au préalable de dresser un organigramme du fonctionnement en vue  d'assurer l'observation des accords et la mise en oeuvre des projets, le Conseil des présidents étant à la tête suivi du Conseil des Ministres et des Mouvements sociaux et d'un Secrétariat permanent.

Au bas de l'organigramme apparaissent diverses commissions consacrées aux affaires politiques, économiques, sociales, énergétiques, environnementales, de la jeunesse et d'autres.

L'Agence chinoise Xinhua a précisé que le président du Vénézuéla avait proposé ce dimanche lors du Sommet de l'ALBA,  de créer le Fonds de coopération pour les investissements productifs, faisant partie du projet Grande-Nation.

À cet effet la nation andine s'est engagée à verser 250 millions de dollars et l'on compte sur le montant que puissent verser les autres pays, à savoir, le Nicaragua, la Bolivie et Cuba, membres dudit groupe d'intégration.